Marcher c'est le Pied !

 

Je ne vous apprends rien : Marcher, c'est bon pour la santé !

30 minutes de marche par jour, d'une traite et d'un bon pas, est idéal !

C'est l'activité physique de base :  conseillée à tous, en tous lieux et par tous les temps.

Aucune contre-indication à la pratique de la marche et les médecins, unanimes à souligner ses vertus, devraient même l'inscrire à toute  prescription.

Cet exercice modéré, pratiqué régulièrement, favorise la santé par la diminution du risque de maladie cardio-vasculaire, augmente l'irrigation sanguine au niveau des membres inférieurs,renforce le muscle cardiaque, stimule la circulation veineuse des jambes, muscle les membres inférieurs et les fesses et améliore sensiblement le rendement des poumons.

Chaque jour, ménagez-vous un moment pour marcher. Allez à votre travail à pied, quand cela est possible. Sinon, prenez des transports collectifs et arrêtez-vous un ou deux arrêts avant votre destination afin de marcher un peu. Autant que possible, faites vos courses à pied, mais surtout : profitez du week-end pour aller marcher en forêt.

Si vous êtes cardiaque, en particulier si vous souffrez d'une angine de poitrine ou avez souffert d'un infarctus du myocarde, la marche n'est pas contre-indiquée, bien au contraire. Elle aura un effet excellent sur votre cœur, renforçant et facilitant la circulation sanguine dans vos artères coronaires.

La marche à pied permet de lutter contre l’obésité et contre le stress.

Elle contribue à la perte de poids et à sa stabilisation. 

Elle préserve du diabète en aidant l’organisme à mieux utiliser l’insuline.

Elle fortifie les os, prévenant ainsi l’ostéoporose.

Elle redonne force, souplesse et énergie.

Elle améliore la qualité du sommeil, stimule les fonctions cérébrales et peut même neutraliser la dépression.


Alors ? Convaincu (e) ?

Je sais, ce qui vous manque, c'est la MOTIVATION !!!

Et si vous visitiez ma page : Motivation, Persévérance, Régularité  ?

 

Commentaires (3)

1. marcheplaisir (site web) 24/05/2012

Merci Janick. Je me pose très souvent la question quand je vais marcher avec mon groupe, malgré les douleurs aux jambes et le manque de sommeil. "Est-ce que je vais y arriver ? Est-ce que je ne vais pas trop les ralentir ? Est-ce que je serai un "boulet" pour eux ? " Et quand je passe au-dessus de toutes ces considérations, je ne le regrette jamais. En tous cas, pas le jour-même de la marche, où là, je me régale. (En haut des côtes, mes copains m'attendent ! ), car parfois le lendemain et même plutôt le surlendemain, mes jambes me rappellent que cette marche était peut-être trop difficile pour moi. Je suis sûre que mari et chien ne t'en veulent pas et préfèrent que tu les accompagnes, même à ton rythme.

2. Janick 24/05/2012

Marcher, c'est facile, (relativement parfois), ça ne coûte rien, c'est agréable, j'admire les "vrais marcheurs", dont tu nous mets de si belles photos, parfois j'arrive à tenir un bon rythme, lors de ce qu'on appelle "les rémissions", mais quand je ne peux pas, trop fatiguée, trop de douleurs, et que je marche lentement, je me dis "ça sert à rien", à cette allure. et je suis un boulet, pour mon mari et notre petit chien, qui caracolent en tête.

3. douts 13/09/2009

Ecoute... je n'y vois vraiment que des avantages ! j'ai commencé à marcher cet hiver, enfin en début d'année 2008 j'ai bien marché pendant 2 mois... puis cette année j'ai recommencé en hiver !
Je recommence à beaucoup y penser et "mets le geste à la pensée"

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau