Kant et sa promenade quotidienne

Kant a consacré sa vie  à la méditation et à l’enseignement.

Il vécut calme et tranquille : sédentaire et célibataire jusqu’à sa mort,

 Kant se levait tous les jours à 5 heures le matin, travaillait jusqu’à 7 heures avant

de partir donner ses cours et faisait sa promenade  quotidienne

toujours à la même heure, à 3 heures et demi.

On raconte qu’il aurait modifié une seule fois sa promenade, à l’annonce de la Révolution Française,

qu’il commenta d’ailleurs plusieurs fois dans ses écrits.

Ceci n'étant que le côté pile, le plus connu, du personnage ...  

comme nous le souligne le commentaire de Marc, que je vous suggère

de lire très attentivement.

Ayant moi-même consacré une bonne partie de ma vie à l'enseignement,

une autre, plus  modeste, à la méditation, pratiquant la marche de façon très régulière,

j'ai cela( et uniquement cela)  en commun avec cet illustre philosophe.

Nommer son nom, dans une de mes rubriques, n'est pas adhérer à ses écrits ou à sa pensée,

mais simplement le nommer, comme n'importe quel être humain,

qui n'est, oserai-je dire, jamais "tout blanc ou tout noir"...

La marche en groupe a cela d'étrange qu'elle nous permet aussi d'échanger

avec des "semblables" complètement "dissemblables"

sur le plan des idées, de l'âge, de la condition sociale, de la couleur de peau.

Si je marche avec toi, je parle avec toi.

Si tu ne penses pas comme moi, je marche quand même avec toi ... et nous pouvons échanger.

Et toutes nos différences nous enrichissent...

Commentaires (5)

1. Pépito 12/08/2011

Vous êtes tellement intelligents, vos propos sont fins et argumentés. Vous faites chacun preuve d'une culture générale originale qui ajoute à la splendeur manifeste de vos verbes une articulation à la hauteur du sujet. Bravo.

2. valimo_black 20/11/2009

J'ai même entendu dire que ces promenades étaient si régulières et précises, que les villageois de Königsberg avaient pour habitude de régler leurs montres sur Emmanuel Kant !

3. douts 23/09/2009

ma culture générale ne va pas jusqu'à connaître Kant.

J'opte pour laisser la face noire de cet homme et apprécier sa régularité de face pile ; pile de livres ; pile batterie énergisant notre marche commune.

Mais connaissant la face négative, je trouve que tu aurais peut-être pu t'abstenir de citer Kant en modèle et de choisir un homme plus intègre et digne de donner l'exemple, dans ton blog !

4. MG (site web) 05/06/2009

Chère Annick,

Ne souhaitant pas entrer dans une joute oratoire qui n'est pas l'objet de ton blog, je reçois les précisions pertinentes à mon commentaire avec attention mais circonspection.
je te laisse avec grand plaisir, non pas le dernier mot et/ou la dernière phrase, mais le dernier "pied" pour construire notre chemin de vie commun dans l'esprit de ton site, Pédibus.

Amitiés sincères

Marc

5. MG (site web) 28/05/2009

Bonjour,

La méditation et l'enseignement constituent le côté pile du personnage.
Le côté face est moins connu mais tout aussi édifiant concernant ce qu'il a écrit et ce d'aucuns dénomment pudiquement "les préjugés de l'époque" mais qui s'apparentent à du racisme scientifique à l'encontre des nègres.
Jules Ferry, le père de l'école publique, est un autre illustre colonisateur et civilisateur des races inférieures.
Mais chut...!
Bien entendu, les références existent pour étayer ce propos.

Amicalement

Marc

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau