SJSR J'enrage

 Ce soir, ce matin devrais-je dire, j'enrage !!!

Il est 4 h 45 du matin et je n'ai toujours pas dormi ! 

Mes jambes ont décidé de ne pas me laisser de repos.

Il y avait bien longtemps que je n'avais eu une telle crise. J'ai eu tellement de secousses que j'aurai sûrement de bien belles

douleurs ! Qu'importe !

Demain...enfin...tout à l'heure, j'ai rendez-vous avec une marcheuse, et je sais que j'irai marcher coûte que coûte !

En attendant, je me réfugie derrière mon ordi et je laisse échapper ma rage !

Je suis en colère contre cette saleté de Syndrôme qui revient me narguer alors que j'allais si bien depuis quelques temps ! 

Mais, je vais positiver et me dire que cette épouvantable crise est juste venue me rappeler

que je devais profiter de la vie et me servir de mes jambes tant que je le pouvais. 

Je rigole toute seule devant mon clavier ... marche plaisir ...

je ne suis pas sûre de trouver du plaisir à être obligée de marcher la nuit !

Et pourquoi pas ?

Pour les Anglo-saxons, nous sommes les  " Nightwalkers" , marcheurs de la nuit...  et mon Syndrôme est le "Restless Legs

Syndrome"

Mais "nightwalkers" désigne aussi les vampires !   

www.irlssg.org/LwRLSFrench.pdf -  ( J'ai lu un peu sur ce site que je connais bien )

Il est 5 h 19 maintenant !!! Et toujours pas de dodo ...  Je marche encore un peu et avec la couverture sur le dos ...j'ai des ailes.

Serais-je un vampire ?

marche marcheuse nightwalkers SJSR vampires restless legs syndrome secousses douleurs jambes syndrôme des jambes sans repos

Commentaires (2)

1. Evelyne Tavenard (site web) 02/10/2012

Coucou Annick...

Je viens de parcourir un peu ton blog et prendre connaissance de cette maladie que je ne connaissais pas... Tu es bien courageuse. Je Garde ton blog dans "marque page" et je reviendrai un petit peu demain explorer ce petit coin de ta vie.

Avec toute mon amitié.

Evelyne

2. jen24 18/07/2009

coucou

ah je viens de lire ton histoire en effet ça ne doit pas etre marrant , c'est bien que tu aies trouvé cette échappatoire, alors courage !

bisous

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau