Randonnée Hodent Dimanche 13 septembre 09

Notre rendez-vous rituel du dimanche matin : le parking de la Gare à Osny

En voiture ! Et direction Hodent, petit village de 263 âmes, situé à 2 km de Magny-en-Vexin, chef-lieu de Canton, au coeur du Parc Naturel du Vexin Français (PNR = Parc Naturel Régional), où nous retrouvons Laurence, une nouvelle randonneuse qui nous y attendait.

Notre randonnée dominicale débute dans ce village que nous quittons très vite, après le petit briefing de Serge, notre guide du jour.

Nous voici très vite en pleine campagne.

Joseph et Paula, randonneurs confirmés, ouvrent la marche.

 Il fait vraiment très beau, et notre groupe compte, aujourd'hui, quatorze personnes dont une très jeune randonneuse  (ma petite-fille Charlotte ) et un petit représentant de la race canine ( Ulysse, le chien de Catherine L ). Nous démarrons assez lentement sur les conseils de notre guide, car nous accueillons aujourd'hui,  quatre nouvelles randonneuses et un nouveau randonneur, dont nous ne connaissons pas encore les capacités. Une autre personne, Danièle, n'est déjà plus une nouvelle, puisqu'elle vient déjà marcher avec nous, pour la deuxième fois cette semaine. Eh oui, je vous avais prévenus : il y a risque d'accoutumance ! Sourire

Cette charmante randonnée commence par une côte bien sympathique, mais qu'il vaut mieux négocier avec sagesse !

Si vous passez votre souris sur les photos, vous aurez les prénoms des courageux grimpeurs.

 

Notre nouvel ami, le chien Ulysse, est tout frétillant, haletant, tirant vigoureusement sur sa laisse... Cela me rappelle bien des souvenirs...

Encore une côte, malgré tout, les bavardages vont bon train ! Cependant, pour ceux qui peinent un peu, il vaut mieux diminuer la longueur du  pas, et le mouvement de la langue et la côte se gravit toute seule !

Charlotte, notre plus jeune guide, ferme la marche. D'habitude, on dit  : " suivez le guide" , mais ici la fantaisie est au rendez-vous !

Qui a dit que c'était tout plat en Ile de France ?

Charlotte a trouvé un ami.

Les adultes aussi sont attirés par ce sympathique animal. Serge nous rappelle que l'âne ne supporte pas la solitude.

Il lui faut au moins un compagnon de pâture, que ce soit un autre âne, un cheval, ou même des moutons !

La campagne est vraiment belle, et nous profitons à fond de cette belle balade.

A la pause, on se repose, debout ou assis, chacun choisit !

Ulysse ne sera pas aujourd'hui un "chien assis"

On dirait bien que les filles préfèrent, elles, rester debout ! S'asseoir, paraît-il, "casse les jambes". Pas si sûr !

Nul n'est besoin de vous vanter les innombrables vertus de la banane !

Sous le regard amusé de Danièle, Catherine propose un peu d'eau à Ulysse. Puis il est temps pour nous de reprendre notre chemin.

Au début, nous sommes encore groupés, ce qui permet au photographe de nous avoir enfin tous ensemble.

Notre petite Charlotte est un peu en arrière. 

Et Laurence est en tête. ( N'oubliez pas, passez la souris sur les photos ! )

Vous pouvez constater, que, même si on est loin des pierriers de montagne, nous rencontrons parfois des chemins caillouteux comme celui-ci. Ce qui jusitifie de porter de vraies chaussures de marche plutôt que de simples "baskets" ou "tennis" comme on a coutume d'appeler ces chaussures multi-sport, qui ne sont pas du tout conseillées pour la randonnée.

 

Seule notre Maryse se cache ! Eh bien pour quelqu'un qui ne veut pas se faire remarquer, c'est réussi !!!

 

Les gens de la ville te saluent, ami Cheval !

En grande conversation avec ma petite-fille Charlotte, notre plus jeune randonneuse. Quel bonheur que ces km parcourus ensemble, ces beaux moments partagés, dans la nature, au grand air, entourés de ceux qu'on aime.

Nous approchons de la fin de notre randonnée. Maryse a sûrement déjà alléché ses compagnes de chemin, par ses recettes de cuisine, qu'à évoquer seulement, je salive !

"15 km à pied, ça use, ça use ! 15 km à pied, ça use les doigts de pied !"

Charlotte a bien de la chance d'avoir un papa si grand et si fort ! Le dernier kilomètre est toujours le plus difficile.

Chacun quitte alors ses chaussures de randonnée, car même si les chaussures sont propres aujourd'hui, ce qui n'est pas toujours le cas, il fait bon se déchausser après tous ces kilomètres à pied.

Tout le groupe a l'air enchanté. Rendez-vous dimanche prochain, les copains !

N'hésitez pas à laisser vos impressions sous ce billet. 

Randonnée; Hodent Parc Naturel du Vexin Français Vaumiont chemin caillouteux chaussures de marche

Commentaires (2)

1. Chacha 02/10/2010

j'ai changé d'avis en un an.j'aime marcher mais je préfère toujours rester à la maison pour lire,écrire ou jouer à la poupée!
Chacha

2. Charlotte H 17/10/2009

La marche ce n'est pas "mon truc" !
Mais j'ai bien aimé l'ami l'Ane ! Par contre, j'aime bien regarder les photos : c'est moins fatigant !
Du coup lorsque Papa randonne, moi, je lis ( c'est ma passion )

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau