Petit périple parisien

Petit Périple Parisien

Août 2010

Pas si petit que cela ! Pour moi, ce fut une réelle aventure. Imaginez une provinciale qui monte à Paris ! Ce Paris où pourtant je suis née, je ne le connais pas et jusque là, il ne m’a jamais attirée. Moi qui voyage seule en voiture, sur n’importe quelle route de France, me voici littéralement terrorisée à la seule pensée de circuler dans la capitale.

« Il faut vaincre ses peurs » ai-je souvent répété à mes jeunes élèves. Je me suis donc attaquée à cette quasi phobie que représente pour moi la conduite à Paris. Même en y réfléchissant longuement, je n’ai pas trouvé une explication à cette peur irrationnelle qui me paralyse à la seule évocation de cette situation.

Tout petit, nous avons une peur innée de l’inconnu. En grandissant, nous apprenons à surmonter bien des peurs, mais , lorsqu’elles subsistent à l’âge adulte, il est très difficile de s’en débarrasser. Sans qu’il soit question de chercher un coupable, bien souvent notre environnement ne nous y aide pas.

Une seule solution, se confronter à sa peur, si possible de manière progressive, mais aussi très régulièrement.

Paris au mois d’août est donc le moment propice pour se lancer.

Mercredi 11 août, j’ai décidé de m’offrir un compagnon de route, capable de m’aider à me jeter seule dans cette grande aventure. Mon choix s’est porté sur un GPS Garmin, que désormais je nommerai Félix.

Je me sens bien stressée ce jeudi matin. Je n’en finis pas de m’apprêter, de réfléchir à tout ce qu’il me faut emmener. Et malgré un temps de préparation fort long, j’oublierai quand même quelque chose d’essentiel : ma chemise de nuit ! Etonnant pour quelqu’un qui va passer deux nuits à Paris…

De manière progressive ai-je dit plus haut… mais je me lance jeudi pour ne revenir que samedi ! Donc deux nuits à Paris, et dans deux endroits différents ! Paris by night, ce n’est pas encore pour moi, aussi, si vous m’invitez à dîner, il faut prévoir le couchage ! Merci mille fois à mes amis parisiens du 15ème et du 19ème !

 

Je sais que certains de mes anciens élèves me liront … Eh oui, la maîtresse aussi avait peur de quelque chose !

Félix mon GPS et moi 

Merci à Félix au délicieux accent québécois, à qui je pardonne volontiers d’avoir voulu m’entraîner dans les sens interdits parisiens. Je l’ai taquiné à mon tour en choisissant délibérément à mon retour un itinéraire différent de celui qu’il m’indiquait ! « Recalcul » « Recalcul » répétait-il. Prends ton temps mon Félix, entre toi et moi, c’est une histoire qui ne fait que commencer !

La rue où je suis née 

Petite anecdote : je viens de séjourner dans le 15ème arrondissement à quelques rues seulement de l’endroit où je suis née ! Ne serait-ce pas un signe ? Hasard ou coïncidence ?

La clinique où je suis née 

GPS Garmin 15 ème paris 19 ème rue Tiphaine

Commentaires (2)

1. nanyvo 24/09/2010


T'es une championne!! Je t'offrirai une Tour Eiffel enneigée pour Noël !!!!!!!!!!!!
Gros gros bisous

2. Claire 16/08/2010

Remarquable ton blog sur le périple parisien.
Et en ce qui concerne la phobie, bravo de l'avoir surmontée!!!!!!! car c'est loin d'être évident.

Tu écris merveilleusement bien et donne envie de connaître la suite.

Alors il n'y a qu'une solution, d'autres séjours parisiens.

Et encore bravo.

Gros bisous

Claire

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau