Le Relais pour la Vie à Osny

Le Relais pour la Vie à Osny  ( D'autres photos viendront prochainement s'ajouter à mon récit )

Tout au long du week-end des 12 et 13 mai 2012, pendant 24h, des équipes de marcheurs, des cyclistes, des coureurs se sont relayés autour d’une piste, pendant que de nombreuses animations sportives, culturelles, artistiques et musicales, ont été proposées au public !

Le Relais pour la Vie, c’est 24 h de solidarité, de défis, pour rendre hommage aux malades et soutenir la Ligue contre le Cancer.

Marcher ou courir c’est déjà un plaisir, mais le faire tous ensemble, pendant 24 h non-stop, pour soutenir une même cause, c’est encore mieux !

Le Relais pour la vie a rassemblé ce week-end à Osny, des personnes de toutes les générations pour participer à ce formidable challenge.

Il suffisait de constituer une équipe de 10 à 20 personnes regroupant des membres d’une même famille, des amis ou des collègues, avec l’objectif de se relayer durant 24h pour qu’à tout moment du Relais, il y ait toujours au minimum une personne de l’équipe sur la piste.
Le Relais pour la Vie n’est en aucun cas une compétition. Toutes les équipes prêtes à relever ce défi que ce soit en courant pour les plus sportifs ou en marchant, vite ou pas, sont acceptées.

Les membres de l’équipe s’engagent à marcher ou courir pendant toute la durée du Relais. C'est-à-dire qu’il faut en permanence au minimum un membre de l’équipe sur la piste. Le capitaine doit gérer son équipe dans ce sens et s’engager moralement à tenir parole.

Notre Association « Rando Découverte Amitié » ayant son siège social à Osny, était bien sûr présente pendant toute la durée du Relais.  

Samedi 12 mai

A 16 h 30, nous retrouvons Yvette, la présidente de notre association pour les inscriptions de notre  équipe. La participation est fixée pour tous à 5 € et les fonds sont entièrement reversés à la Recherche contre le Cancer.

Le Tour des Survivants

A 17 h le départ du Relais est donné et commence par le "tour d'honneur" des survivants, les malades, ou anciens malades qui ont eu un cancer et s'en sont sortis. Ils font un tour de 400 m, matérialisé par des barrières disposées sur la pelouse, devant le Château de Grouchy.

p5125988.jpg

C’est très émouvant, les Survivants, portent tous un tee-shirt jaune et les autres participants applaudissent tout en faisant une véritable haie d’honneur à la fin du tour. Je ne peux m’empêcher d’avoir les yeux plus qu’humides … Je pense à mon frère Thierry que la maladie a emporté alors qu’il n’avait que 36 ans.

p5126000.jpg

Mon regard se fixe sur mes amis marcheurs, car dans mon équipe, ils sont, aujourd’hui, quatre à porter ce maillot jaune. Je suis heureuse qu’ils soient là, heureuse de marcher à leurs côtés.

p5126006.jpg

Nous entourons Yvette et nous voilà partis pour notre premier tour. Cela ne va pas vite du tout, car nous sommes très nombreux à prendre le départ pour suivre ce parcours de 900 m autour de l’étang.

p5126019.jpg

 

Lors d’un de nos tours, j’ai bien cru à un canular quand j’ai vu un pêcheur sortir cet énorme poisson de l’eau.

p5126030.jpg

Une de mes amies m’a précisé qu’il s’agissait d’une carpe Koï. Jamais je n’en avais vu de si grosse !

 

J'ai dû faire six fois le tour de l'étang, et vraiment pas très vite, car il y avait beaucoup de marcheurs et de marcheuses, mais aussi des coureurs et coureuses. Comme j'étais venue à pied de chez moi jusqu’au parc de Grouchy, il fallait aussi revenir ! Et pour rentrer chez moi, ça monte ! Je ne suis pas restée jusqu’à la tombée de la nuit, et je l’ai regretté après, car la cérémonie des lumières devait être vraiment quelque chose de très fort… Mais mon équipe était tout de même représentée en ce samedi soir, et l’on m’a raconté ce cérémonial très émouvant. Des centaines de petites bougies allumées et disposées les unes à côtés des autres en forme de cœur, portant des messages en hommage aux disparus, emportés par cette maladie. Je me souviens avoir déjà assisté à ce genre de cérémonie. J’avais participé avec deux de mes enfants en 1996 à une manifestation sportive qui avait eu lieu dans ce même parc, dans le cadre du Téléthon, grand élan national de solidarité en faveur des personnes atteintes de myopathie ou autres maladies génétiques rares. (J’aimerais beaucoup que ma maladie, le SJSR, soit reconnue comme maladie rare … Peut-être qu’un jour, une manifestation de cette ampleur permettra de faire un peu plus de recherches sur ce mal si méconnu).

Lors de cette première soirée du Relais pour la Vie, j’ai dû marcher environ 9 km, ce qui est à la fois bien peu pour la randonneuse que je suis, et pas si mal que ça, vu mon état de santé actuel. Il me fallait absolument prendre un peu de repos.  

Dimanche matin, c’est à 8 h 30 que cette deuxième journée du Relais pour la Vie a commencé pour moi. De très nombreuses personnes étaient restées toute la nuit, se relayant sans cesse pour marcher ou courir autour de l’étang. Des lits de repos étaient installés à l’intérieur du Château. Certains ont passé la nuit dehors dans leurs sacs de couchage. Il faisait vraiment très frais pour la saison. Seulement 4 ° quand je me suis levée. Nous avons tout d’abord emmené un groupe de personnes faire une marche d’une heure trente autour d’Osny. Je crois que nous les avons gâtés, car nous sommes passés par de beaux petits sentiers, dont un particulièrement joli, à travers les fleurs sauvages.

Au retour, nous sommes allés dans la chapelle du château écouter chanter Annick de Grom, soprano lyrique, qui accompagnait une cérémonie inter religieuse.  Puis, nous avons recommencé à marcher autour de l’étang (le parcours de 900 m) et en discutant, on ne voit pas trop les tours passer. Je n’ai pas compté, mais je dirai au moins une bonne dizaine de tours en plus des 7 km de notre petite rando du matin, cela fait sans doute au minimum 16 km pour la journée de dimanche. Ce qui n’est pas beaucoup, car certains ont marché ou couru tout le week-end. On pouvait se reposer sur place. Mais, chacun participe selon ses moyens physiques et je suis bien contente d’avoir pu participer autant quand même. Bien sûr, je faisais des pauses. Il y avait des chaises près du point ravitaillement et j’ai aussi bu du café (ce que je n’aurais pas dû…car je pensais bien dormir la nuit qui a suivi, mais mes jambes m’ont ennuyée jusqu’à près de 2 h du matin). Je me posais, et mes amies marcheuses me reprenaient le tour d’après.

Nous avons assisté à des démonstrations de danse country, très sympas, des chorégraphies de majorettes, des groupes de musiciens qui se succédaient et « Poly’Gamme » un ensemble vocal et scénique, composés de 30 choristes, aussi bien chanteurs que comédiens et danseurs, très agréable aussi bien à entendre qu’à voir et qui a vraiment été très apprécié.

Un mur d’escalade avait été dressé, je ne m’y suis pas risquée ! On pouvait aussi jouer au volley-ball, au baseball, à la pétanque, au babyfoot, faire du tir à l’arc avec les Archers de Grouchy, du football américain, du karaté, du judo, de la boxe. Bref ! De quoi bien s’amuser pour les jeunes. Jeu de l’oie géant et Twist and Move géant pour les plus jeunes.

Une de mes amies marcheuses rêvait de faire de la moto et elle a réalisé son rêve, grâce aux baptêmes de moto qui étaient proposés pour 5 € par Warm Up 95, une association de motards. Nous avions acheté, toujours au profit de la Ligue, des programmes qui étaient numérotés, et une tombola a eu lieu, en fin d’après-midi. Notre présidente a gagné un téléphone sans fil. Je me suis acheté une casquette au logo Relais pour la Vie. Une vente de ballons était organisée par l’Association des commerçants d’Osny. Il fallait mettre un petit message sur une carte accroché au ballon. Vers la fin de la journée, le lâcher de tous les ballons était très joli. Des messages d’espoir, d’hommage, de souvenirs … Plein de jolies couleurs dans ce ciel si bleu.

Et tout à fait à la fin, tous les participants, les musiciens, les survivants en tête, nous avons refait un tour tous ensemble. Le parcours « en carré » de 400m délimité sur la pelouse par des couloirs était conçu de telle sorte que l’on pouvait  voir les autres marcheurs à chaque côté du carré. C’était très beau cette chenille humaine bariolée, composée de tous ces gens, tous portés par un réel enthousiasme d’avoir participé à cette belle manifestation au profit de la Ligue contre le Cancer.

 

 

Commentaires (4)

1. Bruno 22/06/2012

Oui Eliane Annick est une femme merveilleuse. Je dirai même Extra. Je suis sur qu'elle l'ignore. Elle s'implique et défend des valeurs de solidarités dans un monde de plus en plus individualiste. Ça mérite des compliments.

2. douts 10/06/2012

Bravo pour ton implication, marcheuse ;).

3. Loiseau 26/05/2012

Bravo à tous et merci pour ce récit très gentil !
Passionné de moto et ancien malade (président de Warm up 95), j'ai proposé aux motards de participer à ce relais pour la vie.
J'avais les larmes aux yeux lorsque j'ai vu 400 motards entrer dans le parc.
Encore merci à tous pour ce week end inoubliable
Christophe

4. ELIANE MORVAN (site web) 19/05/2012

BRAVO !! A tous les participants et participantes ainsi que les organisateurs et organisatrices de ce RELAIS POUR LA VIE ! Je suis de tout coeur avec vous moi qui ne peux pratiquement plus marcher. Vous êtes tous et toutes porteurs de joie et de bonheur. Merci à toi mon amie tu es une femme merveilleuse ! Mais le sais tu ?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau