Créer un site internet

neige

Des nouvelles de Haute-Loire

Voici quelques nouvelles du groupe de randonneurs du Val d'Oise qui m'a suivie cette année encore pour un super séjour raquettes aux Estables.

Les onze du Val d'Oise en Haute-Loire

Celle que tout le monde souhaite est là, et bien là ! La Neige ! Nous avons même commencé nos randonnées en raquettes sous de jolis flocons.

Aujourd'hui, le ciel s'est éclairci et nous avons fait l'ascension du Mézenc.

Hélas, le soleil n'a pas daigné se montrer alors que nous étions au sommet, mais il nous a gâtés par la suite.

La descente nous a offert de beaux paysages, et pour ma part, j'en profite d'autant plus que le plus dur est fait.

Je vous invite à aller visiter l'album photos : Séjour Raquettes 2014

Séjour Raquettes à neige en 2013

Bonne nouvelle ! J'organise pour la quatrième année un séjour raquettes à neige aux Estables.

IMG_13381.jpg

Les dates de ce séjour sont les suivantes : du 9 au 16 février 2013

En priorité réservé aux adhérents de Rando Découverte Amitié, l'Association de randonnée dont je fais partie, ce séjour peut néanmoins vous être proposé sur demande via le formulaire de contact et en fonction des places disponibles.

Je vous conseille d'aller lire les rubriques de mon site, concernant les Raquettes à neige.

Elles répondront peut-être à certaines de vos questions. 

 

Séjour Raquettes à neige dans le Massif Central

Randonnée en raquettes à neige

Séjour Raquettes et Randonnée aux Estables

Raquettes à neige en Haute Loire

 

Lire la suite

Mes séjours aux Estables

Mes séjours aux Estables

En janvier 2009, j’ai séjourné à l’Hôtel La Découverte, aux Estables, pour la première fois. Très vite, j’y suis retournée pour un deuxième séjour dès la fin de l’hiver, la même année. 

SDC12691.jpg

Et je suis encore passée par la Haute-Loire, l’été 2009, alors que je remontais de ma semaine chantante à Alès.  

Depuis, chaque été, je fais une petite halte à l’hôtel La Découverte. Je reste une nuit, parfois deux, et suis toujours un peu triste de quitter cet endroit. 

En février 2010, j’ai emmené avec moi un groupe d’amis marcheurs pour faire découvrir  à ceux qui ne connaissaient pas encore les raquettes à neige … Enchantés par leur séjour, beaucoup d’entre eux m’ont demandé de renouveler cette belle expérience.

SDC13041.jpg

En février 2011, beaucoup de mes amis ont donc repris avec moi la route pour la Haute-Loire. Sur les seize présents au séjour de l’année passée, nous étions dix à revenir et quatre nouveaux venus parmi nous.

sdc11989.jpg

Mais cette fois, exceptionnellement  à cette époque de l’année, non seulement il n’y avait pas de neige ou si peu, mais il a fait un temps incroyablement beau et chaud. Notre séjour raquettes s’est transformé en un séjour randonnée qui n’a pas déçu un seul d’entre nous, tant nos grimpettes ont été belles et variées. Cela nous donnait même envie d’y revenir au printemps ou en été. Eh oui, les retraités ont du temps, mais pas toujours de l’argent, hélas !

De mon côté, en juillet 2011, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un premier passage en Haute-Loire, alors que je me rendais dans le Gard pour joindre ma voix à celles des Fous Chantants. Et cet été,  pour la première fois depuis trois ans, la chaleur à Alès n’a pas été accablante, bien au contraire. La pluie et le vent étaient au rendez-vous. De sacrés courants d’air sous le chapiteau où se rassemblent les 1000 choristes ont eu raison de ma pauvre voix.  J’ai su ensuite que j’étais loin d’être la seule à avoir été malade cet été-là. Les Fous Chantants ont le sens du partage ! Après le concert, je n’étais plus qu’une loque !  Et c’est toute fiévreuse et grelottante que je suis arrivée le lendemain chez mon amie à Montfrin, après avoir quitté Alès. Le temps était de nouveau beau et il faisait tout de même plus de 30 °.

J’ai repris la route, direction la Haute-Loire, et cette fois, ce n’est pas une nuit, ni deux que j’ai passées à l’Hôtel La Découverte. J’y suis carrément restée la semaine en ce début d’août 2011 ! J’étais très mal en point et toussais sans arrêt.  Et moi qui n’ai pas un bon sommeil d’ordinaire, je ne faisais que dormir. J’ai cependant fait quelques balades avec le groupe d’Alexandre. Et je me suis régalée en faisant ma cinquième ascension du Mont Mézenc, toute seule cette fois, et pour la première fois, l’été.

img-6964.jpg

Dans ce tout petit village de Haute-Loire, Les Estables, qui est tout de même le plus haut du Massif Central, avec ses 1343 m d’altitude, on fait de bien belles rencontres … Mais, c’est une autre histoire.

Je suis bien contente d’avoir été une fois de plus sollicitée par mes amis marcheurs. Les langues vont bon train, et le bouche à oreille fonctionne ! Certains voulaient absolument se joindre à nous pour ce troisième séjour raquettes entre copains.

Aussi, en février 2012,  nous retrouver ensemble une fois encore à La Découverte fût encore un grand plaisir. Six multirécidivistes parmi nous et six curieux venus tenter l’aventure.

Cette année, non seulement la neige était bien présente, mais les températures extrêmement basses ne risquaient pas de la faire fondre. Des petites chutes de neige nocturnes poudraient juste ce qu’il fallait les paysages, et le ciel est resté bien bleu toute la semaine. Bien emmitouflés, les raquettistes n’ont pas souffert du froid. Quelques petits doigts engourdis néanmoins rappellent qu’il faut toujours prévoir de très bons gants, et surtout ne jamais les enlever, comme le recommande toujours Alexandre, notre guide.

Me voici maintenant devant un gros problème … Sept à huit personnes de mon groupe en redemandent encore pour l’année prochaine, mais à une condition : que Martine, Bernard et Alexandre soient toujours là pour s’occuper de nous. Des « nouveaux » se renseignent déjà pour se joindre à nous. Et moi, je fais comment ?

Martine, Bernard, Alex  JE FAIS COMMENT ???

J’ai déjà fait neuf séjours plus ou moins longs chez vous. Je compte bien passer encore cet été si je me décide à aller chanter … Mais en février 2013 … serez-vous encore aux Estables, à La Découverte ?

Juillet, c’est la saison des Fous Chantants d’Alès que je retrouve chaque année depuis quatre ans. J’en profite pour faire étape à l’hôtel  La Découverte

Le 13 juillet 2012, me revoici donc parmi vous chers amis ! Bernard m’annonce ce qui pour moi et ma bande de randonneurs est plutôt une bonne nouvelle : l’hôtel n’est pas encore vendu ! Je suis en mesure d’envisager encore un nouveau séjour raquettes  en février 2013.

Mais je n’en suis pas là encore …


Le 1er août 2012, je me retrouve aux Estables, pour quelques jours. L’hôtel La Découverte est pour moi un passage obligé, c’est mon sas de décompression, ma petite bulle après ma folle semaine chantante à Alès, une façon de redescendre sur terre tout en douceur.

img-6625.jpg

Onze séjours en 3 ans ½ , inutile de vous préciser que je me sens bien à La Découverte !

Et il n’y a pas que moi ! Chaque été, j’y retrouve quelques randonneuses adeptes de cet endroit.

L'hôtel La Découverte aux Estables ( Haute-Loire)

 

 

 

Raquettes et randonnée dans le Massif Central

Mercredi 2 mars 2011

 Annick Février 2011

Je suis toujours là-bas ... par la pensée...

J'ai trié, recadré de si nombreuses photos qu'il m'a été difficile de passer à autre chose.

J'étais même tellement absorbée que j'ai par erreur placé dans mes Rubriques, un billet qui aurait dû se trouver ici !

Cela me prendrait beaucoup de temps de le déplacer, aussi, je vous indique le lien pour consulter ce "billet" :

http://www.marcheplaisir.com/rubrique,sejour-raquettes-2011,721471.html

 

Randonnée neigeuse Dimanche 19 décembre 2010

Ce matin, nous avons retrouvé bien peu de nos randonneurs.

L'église d'Osny sous la neige 

Olivier, qui devait guider, est seulement venu nous accueillir, mais il est reparti se mettre au chaud.

Maryse, Serge et moi étions venus à pied au point de rendez-vous. Il nous était impossible de circuler en voiture.

J'en ai profité pour photographier l'église en passant dans la rue principale.

Parc de Grouchy à Osny 

Nous avons décidé malgré tout d'aller faire une marche en tout petit comité.

Tous trois sommes bien équipés et munis de nos bâtons. Il neige, il neige ... 

Nous sommes enchantés de notre balade, car le paysage est splendide.

Nous avons commencé par notre beau parc de Grouchy, dont l'étang est gelé.

Annick, Maryse 

Puis nous avons pris la petite grimpette du côté du lavoir, pour sortir du parc et rejoindre le Chemin des Côtes Bizières.

Maryse, Annick 

Neige à Osny 

Après le passage à niveau, nous avons suivi la berge de la Viosne, en direction de Boissy l'Aillerie.

Maryse, Annick  Arbre tombé, chemin coupé

Mais là, nous avons dû rebrousser chemin, à cause d'un arbre trop chargé par la neige, qui était en travers et barrait le passage. 

Nous avons eu envie d'aller faire un petit coucou à notre ami Antoine.

Annick, Antoine 

Il a dû le sentir, car curieusement, dès que nous sommes arrivés devant chez lui, il est sorti, en tenue, et s'est joint à nous !

Annick, Antoine, Maryse 

C'est donc à quatre que nous avons repris la route en direction d'Osny.

La route de Boissy l'Aillerie à Osny 

Bien peu de voitures circulaient ... et pour cause ! Nous sommes repassés par le parc,

Petit pont de bois à Osny Petit pont de bois à Osny

Là encore, les arbres croulent sous le poids de la neige...

Pont enneigé à Osny 

... et il faut se frayer un passage.

Pont enneigé à Osny  

Serge et Antoine sont tentés par ce banc enneigé ...

Serge et Antoine tentés par le banc enneigé  

Nous voici bientôt arrivés à la grille d'entrée du parc,

Annick, Maryse, Antoine 

 et là nous avons rencontré Michèle, une de nos randonneuses, qui se promenait avec son mari.

Antoine, Maryse, Michèle 

Elle n'était pas vraiment en tenue de randonneuse notre amie !

Elle nous confie ne pas avoir osé prendre ses bâtons de marche nordique, pourtant bien indiqués un jour comme aujourd'hui ...

Antoine, Maryse, Michèle 

Aussi, emprunte-t-elle ceux de Maryse, uniquement pour la photo !

 

C'est alors que nous entendons un gros craquement.

Arbre tombé sur l'étang - Parc de Grouchy - Osny 

Je constate, désolée,

 

qu'un arbre vient de tomber sur l'étang gelé.

Arbre tombé sur l'étang - Parc de Grouchy - Osny 

Nous nous séparons à la grille du parc.         Serge devant la grille du parc de Grouchy

Serge a envie d'aller saluer notre ami le ragondin. Mais il ne sortira pas de son trou aujourd'hui, comme il l'a fait hier.

Notre balade aura tout de même duré trois heures et la neige est tombée pendant tout ce temps.

Ce qui représente une couche d'environ 25 cm, chose plutôt inhabituelle dans notre région.

Banc enneigé au Parc de grouchy à Osny Arbre au bord de l'étang

à bientôt, amies lectrices, amis lecteurs, randonneuses, randonneurs ...

Et si vous laissiez vous aussi une trace de votre passage ?

Marche dans la neige

Rue Aristide Briand à Osny 

Je suis bien décidée ce matin, et ce ne sont pas ces jolis flocons qui vont m'arrêter ! Au contraire !

Eglise d'Osny 

Il fait encore nuit et c'est à pied que je me dirige vers notre point de rendez-vous habituel du jeudi matin. Il n'est pas encore 8 h 15 comme l'indique le clocher de l'église.

Parking de la poste 

Pas un chat sur le parking de la poste !

Maison des Associations Osny 

Pas plus que devant la Maison des Associations !   Moi qui étais toute contente à l'avance de toutes les belles photos que j'allais pouvoir prendre ! Où sont-ils donc tous mes amis " Randonneurs du jeudi "  ?  

Vous n'aimez pas la neige ?    Moi si !    Finalement, j'aperçois un traîneau qui arrive sur le parking ...

Parc de Grouchy sous la neige 

Je serais allée marcher seule, bien équipée, armée de mes deux bâtons afin d'éviter une chute intempestive ... Mais ....

Temple d'amour au parc de Grouchy

Je n'étais pas seule, ce matin, à marcher dans ce beau parc que j'adore ... Ce lieu que j'aimerais te faire connaître, à toi Lecteur qui apprécie mon Blog. Mais qui donc était à mes côtés, qui donc est passé avec moi à proximité du Temple d'Amour ?  Et qui, comme moi, était bien vite sorti de son lit, pour ne pas risquer de manquer l'heure de notre rendez-vous ? A quelques minutes près, je le manquais aussi, ce personnage mystérieux encapuchonné de rouge ...

Mère Noël ? 

Chers amis,  "Randonneurs du Jeudi",  qui n'êtes pas venus ce matin, l'avez-vous reconnu ?  

Paysage de neige à Osny 

Mais que faisiez-vous donc en ce 17 décembre ?

Planqués sous votre couette, au chaud dans votre chambre ?

Mais pendant deux semaines, je ne vous verrai pas,

moi qui tout spécialement était venue pour vous !

Pour mon plus grand plaisir, l'amitié était là,

Je l'ai bien reconnue ... Pas vous ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site