maison des associations

Marche dans la neige

Rue Aristide Briand à Osny 

Je suis bien décidée ce matin, et ce ne sont pas ces jolis flocons qui vont m'arrêter ! Au contraire !

Eglise d'Osny 

Il fait encore nuit et c'est à pied que je me dirige vers notre point de rendez-vous habituel du jeudi matin. Il n'est pas encore 8 h 15 comme l'indique le clocher de l'église.

Parking de la poste 

Pas un chat sur le parking de la poste !

Maison des Associations Osny 

Pas plus que devant la Maison des Associations !   Moi qui étais toute contente à l'avance de toutes les belles photos que j'allais pouvoir prendre ! Où sont-ils donc tous mes amis " Randonneurs du jeudi "  ?  

Vous n'aimez pas la neige ?    Moi si !    Finalement, j'aperçois un traîneau qui arrive sur le parking ...

Parc de Grouchy sous la neige 

Je serais allée marcher seule, bien équipée, armée de mes deux bâtons afin d'éviter une chute intempestive ... Mais ....

Temple d'amour au parc de Grouchy

Je n'étais pas seule, ce matin, à marcher dans ce beau parc que j'adore ... Ce lieu que j'aimerais te faire connaître, à toi Lecteur qui apprécie mon Blog. Mais qui donc était à mes côtés, qui donc est passé avec moi à proximité du Temple d'Amour ?  Et qui, comme moi, était bien vite sorti de son lit, pour ne pas risquer de manquer l'heure de notre rendez-vous ? A quelques minutes près, je le manquais aussi, ce personnage mystérieux encapuchonné de rouge ...

Mère Noël ? 

Chers amis,  "Randonneurs du Jeudi",  qui n'êtes pas venus ce matin, l'avez-vous reconnu ?  

Paysage de neige à Osny 

Mais que faisiez-vous donc en ce 17 décembre ?

Planqués sous votre couette, au chaud dans votre chambre ?

Mais pendant deux semaines, je ne vous verrai pas,

moi qui tout spécialement était venue pour vous !

Pour mon plus grand plaisir, l'amitié était là,

Je l'ai bien reconnue ... Pas vous ?

Randonnée Frépillon, dimanche 22 novembre 09

Nous sommes dix-neuf randonneurs ce matin. Après avoir un peu hésité, je n'ai pas pris la première sortie "Frépillon", mais la suivante "Forêt de Montmorency" et c'est exactement ce qu'il fallait faire pour ne pas avoir à traverser toute la commune !

Parking de la Maison des Associations, rue du Coudray à Frépillon  

Nous voici donc arrivés directement dans la rue du Coudray où se trouve la Maison des Associations. C'est là que nous garons nos voitures.

Breafing du guide avant le départ 

Petit breafing du guide avant de nous mettre en route. Puis nous prenons à droite en sortant du parking.

Rue de L'Isle à Frépillon

Nous montons d'abord la rue de l'Isle que nous trouvons à notre droite encore.

.Rue de la Vieille Fontaine à Frépillon

Toujours à droite,nous suivons un peu la rue de la Vieille Fontaine, avant de nous engager dans le chemin rural n°3 du Moulin à vent.

Chemin rural n°3 à Frépillon

Le groupe s'étire déjà, mais Marcelle et Serge veillent aux croisements !

Cheval errant dans le chemin du Trou Monsieur et des Saussayes 

En passant devant un chemin au nom assez étrange (chemin du Trou Monsieur et des Saussayes) un cheval, qui semble égaré, s'approche de nous, puis fait demi-tour.

Route forestière du Poteau de Paradis 

Nous sommes bientôt sur la Route Forestière du Poteau de Paradis et nous entrons dans la forêt de Montmorency.

Micheline commence sa cueillette 

Micheline commence déjà sa cueillette !

La cueillette continue 

Tout en marchant, notre amie garde un oeil attentif.

Attention aux croisées de chemins ! 

Aux croisées de chemins, il se trouve parfois que les premiers soient les derniers !

Montée aux Sapins Brûlés (195m) 

Nous gravissons maintenant cette côte sablonneuse qui nous amène à l'un des points culminants de la Forêt de Montmorency : la butte des Sapins Brulés (195 m)

Butte des Sapins Brûlés 

Ouf ! Nous y voilà ! Mais le vent souffle tout en haut, et nous allons redescendre un peu sur l'autre versant pour nous abriter et faire notre pause.

Pause en contrebas des Sapins Brûlés

Pause en contrebas des Sapins Brûlés 

Pour une fois, je m'asseois, ce que d'habitude je ne fais jamais, contrairement à notre ami Bruno, toujours super équipé.

Bruno et son sac à dos à siège incorporé 

Breafing du guide 

Serge a préparé un parcours inconnu de nous et nous redonne quelques consignes de sécurité pour ne pas nous perdre.

Micheline et Bruno 

Marcelle et son cèpe 

Cèpe ou bolet ? Il faudra que je me renseigne de nouveau ! Comestible en tous cas.

Pinède ? 

Nous voici maintenant dans le camp des résineux, celui du sapin et de ses cousins, qu'on appelle aussi les conifères parce qu'ils portent des cônes. Contrairement aux feuillus, les résineux ont des feuilles sous forme d'aiguilles qu'ils conservent toute l'année, on parle alors de feuillage persistant. Une exception qui confirme cependant la règle : le Mélèze, dont les aiguilles deviennent jaune doré à l'automne avant de tomber comme chez les feuillus. Ainsi le Mélèze possède le rare statut de résineux à feuillage caduc ! ( Source ONF)

Alors là, j'avoue, trop occupée à chercher les cèpes, je n'ai pas assez observé ni la silhouette des arbres, ni les éventuels cônes. Les nombreuses aiguilles tombées au sol me troublent un peu, je pensais que le mélèze vivait en altitude. Je penche malgré tout pour le pin sylvestre, sous toute réserve.

Tronc de résineux mais lequel ? 

Résineux dans la forêt de Montmorency 

Janine et Olivier 

Ces deux Gaulois ne craignent qu'une chose : que le ciel leur tombe sur la tête !

Traversée de fossé 

Allez Ulysse, donne la patte !

Traversée de fossé 

Nos hommes sont très galants.

Bruno, Micheline, et Cie 

Catherine B, Marcelle, Catherine L ... 

Bien agréable ce tapis de feuilles ...

André est suivi 

Dépèche-toi un peu André, tu es suivi !

Nos deux Micheline et le cèpe 

Magnifique ce cèpe !

Micheline et son cèpe 

La dernière prise de Micheline a fait des envieuses !

Et Catherine pompait ! 

André et son bouquet de houx 

Pas d'eau à la pompe, mais un joli bouquet de houx pour André.

Janine, Antoine 

Caresse au cheval 

Ce cheval nous suit sur quelques mètres, mais nous n'avons rien à lui offrir que des caresses ...L'amour en cage

Bernard est tout heureux avec son "amour en cage" qu'on nomme aussi "Physalis" ou "Coqueret du Pérou" et dont le fruit est une baie rouge ou orange, enfermée et cachée dans cette sorte de lanterne qui se transformera en cage de dentelle. Mais attention, d'une cage, soit-elle dorée, l'amour finit toujours par s'envoler !!! Et le fruit devenu charnu se laissera manger, délicieux en confiture.

Olivier, Marcelle 

Mais continuons notre chemin, d'autres aventures nous attendent !

Hésitation  

Nous sommes à proximité d'une " rave party "  et Micheline semble prête à y aller faire un petit tour ...

Rave Party dans le coin 

Nous passons discrètement près du bâtiment désaffecté où se tient la Rave,  ne voulant pas déranger les "Ravers"

Sur les lieux d'une Rave Party 

Discrètement, mais assez rapidement, tout en jetant des regards curieux !

Opération Bouillasse ! 

Et l'aventure continue !  Qui aime les bains de boue ?

Bain de boue, ça vous dit ? 

Apparemment, Ulysse adore ça !

Ulysse pose 

Et il pose en plus, le coquin !

La boue encore 

Un des photographes attend la chute !

Chemin boueux 

Mais nous ne lui ferons pas ce plaisir !!!  Pour ma part, j'ai soigneusement rangé mon petit Canon dans son étui.

Olivier 

Un passage dans ce tapis de feuilles va nettoyer un peu nos chaussures boueuses !

Liliane, Annick 

C'est sur cette dernière photo que nous nous quitterons.

Nous avons eu du vent, de la boue mais pas la pluie qui était annoncée pour l'après-midi.

Pour ma part, je ne sais pas s'il a plu finalement, car je me suis écroulée pour une longue sieste réparatrice !

 Et vous ?

Laisse une trace de ton passage sur mon Blog, mais jamais dans la nature !!!