les poètes

Hommage à Jean Ferrat

Pensées pêle-mêle en hommage à Jean Ferrat.

Je suis triste ... La "voix Ferrat" s'est éteinte, hier, samedi 13 mars 2010.

En 1970, alors que j'étais lycéenne, nous avions réalisé en classe, un montage poétique, présentant Jean Ferrat, chanteur engagé et poète.

Ferrat 1 

En 1971, Jean Ferrat a chanté à La Bastille. C'était un concert debout, gratuit, et j'y étais, avec le lycéen qui devint plus tard mon mari. Quelle émotion, quand tout le monde s'est assis à même le sol, et que Jean, assis sur la scène, par terre également, a entonné « Je voudrais mourir debout, dans un champ, au soleil, non dans un lit aux draps froissés ... »

Jean Ferrat 2  

Je suis triste ... La montagne sera toujours aussi belle, pourtant.

Cliquez ici, si le coeur vous en dit :      La Montagne

Ce qui m'habite et qui m'obsède ...

Mourir au soleil

Je voudrais mourir debout,

Dans un champ, au soleil
Non dans un lit aux draps froissés
A l'ombre close des volets
Par où ne vient plus une abeille
Une abeille

Je voudrais mourir debout
Dans un bois, au soleil
Sans entendre tout doucement
La porte et le chuchotement
Sans objet des gens et des vieilles
Et des vieilles

Je voudrais mourir debout
N'importe où, au soleil
Tu ne serais pas là, j'aurai
Ta main que je pourrai serrer

La bouche pleine de groseilles,

De groseilles ... 

Cliquez ici, si le coeur vous en dit :      Mourir au soleil

Nous n'étions que deux enfants au soleil.
C'est si peu dire que je t'aime,
Mais, tu ne m'as jamais quittée.
Je suis triste ...
17 ans, camarade, comprendre,
Mon bel amour, à l'ombre bleue du figuier
Au printemps de quoi rêvais-tu ?


Nul ne guérit de son enfance.
L'homme crie où son fer le ronge
Celui qui chante se torture
Un jour futur
Que sais-tu du malheur d'aimer ?
Seuls le savent ceux qui se turent.

On ne voit pas le temps passer
Au bout de mon âge, t'aurais-je trouvé ?
Heureux celui qui meurt d'aimer
La matinée se lève
Attends encore un peu, j'ai pas fini mon rêve
Le monde sera beau, je l'affirme, je signe

Jean Ferrat, je vous aime,                             Ecoutez Je vous aime : Je vous aime - Jean Ferrat

Que ce soit dimanche ou lundi,

1970 ou 2010,

Que serais-je sans toi ?                          Ecoutez Que serais-je sans toi  Que serais-je sans toi ? Ferrat chante Aragon

Et si tu vois Louis, là-haut, dis-lui,

Que lui aussi, il a marqué ma vie 

Cliquez ici, si le coeur vous en dit :   Les Poètes

 Jean Ferrat

Encore un peu d'émotion  ?  Cliquez ici :   Aimer à perdre la raison - Ferrat chante Aragon  Aimer à perdre la raison

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site