frouville

Randonnée Frouville

D'abord Jeudi 16 septembre, puis Dimanche 10 octobre 2010. 

Jeudi 16 septembre 2010

Voici quelques mois déjà que je ne randonne plus. Je refais un peu de marche depuis quelques semaines, mais avec des bâtons, et sur une plus courte distance.

Randonneurs sur le Parking de la Poste 

 C’est avec plaisir que ce matin, sur le parking de la Poste, je retrouve mes amis, les randonneurs du jeudi. Nous accueillons parmi nous Danièle, venue tenter l’aventure. Et pour ma part, je fais la connaissance d’Isabelle et Manu, qui ont rejoint le groupe depuis trois semaines déjà. Yvette, notre présidente, qui devait guider la randonnée initialement prévue autour de Chars, n’est pas encore en mesure de marcher 15 km. Aussi, c’est notre petite Caro qui nous mènera sur les chemins. Voilà pourquoi c’est de Frouville que nous démarrons cette marche.

Elena en tête 

Elena, qui a une forme olympique, part en tête.

Randonneurs dans la Grande Rue à Frouville 

Dans la Grande Rue, le groupe est soudé, mais la Rue du Gros Buisson, qui grimpe joliment va déjà créer certains écarts entre les marcheurs. Qu’importe ! Je souligne ici, l’importance de marcher chacun à son rythme, d’autant plus que nous commençons cette randonnée par une belle côte. Mieux vaut alors diminuer la longueur de son pas, et monter calmement : "doucement, mais sûrement !"

 

Nous voici dans la verdure. Le soleil est là, mais il fait encore un peu frais.

Danièle, Danièle et Lilianne 

Pas pour longtemps, car marcher donne chaud ! Nos deux Danièle et Lilianne ont enlevé une couche.

Là encore, je précise qu'il vaut mieux ne pas être trop couvert pour marcher, et enlever un vêtement dès que l'on sent un peu la chaleur.

La pause 

Eventuellement, il faut se recouvrir lors de la pause. Mais aujourd'hui, il fait vraiment bon. Un fruit frais, des fruits secs, une barre de cérales, du chocolat, les en-cas sont très divers ! Chacun s'hydrate également...

Maryvonne et Elena 

...et les bavardages vont bon train !

Danièle, Manu, Caro  

Notre groupe est bientôt prêt à reprendre le chemin.

Cuiellette de mûres 

Nouvelle petite pause, car nos randonneurs ont repéré quelques belles mûres ...

Elles sont hautes, et les renards ne les auront pas arrosées...

Les mûres 

On hésite un peu, on regarde, mais on finit par y goûter !!!

Bernard se régale 

Bernard est un connaisseur !

A Messelan 

Nous passons devant le Haras de Messelan.

Maryvonne, Micheline, Lilianne, Danièle, Olivier 

Micheline, Lilianne, Danièle, Bernard 

Michel, Annick, Bernard, lilianne, Danièle 

Mais non, mais non, je ne m'accroche pas à Michel, voyons !

François, Michèle, Patrick 

Bravo et merci à Micheline et Bernard qui m'ont remplacée aux commandes de mon petit Canon, afin que je sois sur les photos.

Lilianne devant, puis Michel, Annick, Bernard,Danièle ... 

Il faut courir devant, s'arrêter au bon moment et faire en sorte de ne pas couper les pieds des randonneurs !

Elena et Danièle 

Ce n'est pas chose aisée, car nos amis marchent d'un bon pas !

Pierre et Jean-Paul 

Ces deux messieurs ferment la marche.

Votre souris placée sur la photo vous indiquera les prénoms de nos sympathiques marcheurs.

Michel, Olivier, Caro, micheline, Annick, Danièle, Lilianne 

Derrière, on aperçoit Michèle, Guy, Isabelle et Manu.

Arrivée à Frouville 

Puis c'est le retour à la civilisation ! Les téléphones portables sont bien utiles ...

Pierre, Jean-Paul, Guy 

...et les bancs aussi !  

Nous sommes arrivés : Ouf ! Qu'il fait bon enlever les chaussures de marche !

Je dois bien dire que j'ai peiné ... Je ne suis pas la seule, je crois ...

( Mais quelle sieste, mes amis !!! )

à bientôt ...

 

Lire la suite

Randonnée Frouville, Dimanche 29 novembre 2009

 Lundi 30 novembre 2009

Hier matin, le temps gris, pluvieux, venté a fait que seulement neuf randonneurs étaient au rendez-vous !

rando Frouville 

J'ai fait peu de photos, car les conditions météos mettaient en péril mon petit Canon. De plus, mon assistant photographe avait préféré un lever plus tardif. Moi, pas très en forme, suite à une nuit encore très agitée, je me suis malgré tout levée, mais je l'avoue, avec bien du mal. Ma mise en route fut difficile et j'ai encore aujourd'hui dans les jambes, le souvenir de quelques côtes qui n'en finissaient pas de grimper !

Nous sortons les capes 

Néanmoins, j'ai apprécié cette balade plus qu'humide qui nous a donné l'occasion de faire prendre l'air à nos capes ! 

Concours d'élégance 

Randonneuses sous la pluie 

Olivier et André 

Nos randonneurs sont incognito !

Allez en route 

Pascale et André 

Micheline sort le parapluie

Mais la pluie n'altère en rien la bonne humeur du groupe.

la pluie est de courte durée 

La pluie est de courte durée.

Décharge sauvage !!! 

Hélas ... cette décharge sauvage existe encore  !!!

Décharge sauvage 

C'est plutôt révoltant ce genre de spectacle ...

Enfin, la pause 

Nous retrouvons avec plaisir notre arbre "crocodile" auprès duquel nous avons plusieurs fois fait notre pause.

Pascale et André 

arrivée échelonnée 

 

Michèle, Yvette, Olivier 

André et Pascale, Yvette, Michèle 

Je ne sais pas trop ce que regardent mes compagnons de marche !!!

Maryse, Micheline, Paula 

Je ne sais si vous aimez le vent, mais moi, j'aime sa rude caresse sur mon visage, qui me donne toujours cette impression de purification.

Crois Pattée vers Frouville 

Croix pattée 

Le long du chemin, une Croix Pattée

"Une croix pattée est un type de croix dont les bras sont étroits au niveau du centre et larges à la périphérie.
Le nom vient du fait que les bras de la croix font penser à des pattes.
Il existe plusieurs variantes de croix pattée."
Source Wikipedia

Yvette sur la route de Frouville 

Maryse, Micheline, Yvette à Frouville 

Enfin, nous voici de retour à Frouville.

Eglise de Frouville 

Parking de l'église de Frouville 

Vraiment épuisée, je me suis écroulée juste après le repas et suis restée sous ma couette et y suis restée presque quatre heures, avec un mal fou pour émerger en début de soirée. J'ai enfin dormi d'un bon vrai sommeil profond ! Faudrait-il que je parcours mes 15 km tous les jours pour ressentir plus souvent ce bien-être ?

Aujourd'hui, j'en aurais été bien incapable ... mais, nous nous retrouverons dimanche prochain !