dolmen

Marche Nordique (4)

Vendredi 12 novembre 2010   ( suivi du mardi 16 et du vendredi 20 novembre ... VOIR SUITE du BILLET )

Voici déjà le quatrième billet concernant la marche nordique en Val d'Oise.

Sans doute avez-vous déjà vu les trois premiers ?

Si ce n'est pas le cas, vous les retrouverez facilement en cliquant sur ces liens :

http://www.marcheplaisir.com/blog,marche-nordique-3,376670.html

http://www.marcheplaisir.com/blog,marche-nordique-2,373132.html

http://www.marcheplaisir.com/blog,marche-nordique-1,276649.html

 

Vendredi 12 novembre 2010  

Ce matin, le ciel est plus que gris et le temps couvert.

Michèle, Maryvonne, Monique, Marie-George, Henri ... 

Mon petit APN va avoir bien du mal à vous offrir de belles photos !

Marie-George, Henri, Sylvie, Béatrice, Elena, Marie-Hélène 

Promenez votre souris sur les photos, cela vous permettra d'apprendre les prénoms de nos marcheuses. Pour les marcheurs, c'est bien plus facile, car ils sont moins nombreux. Au centre, Henri, notre "coach", et à sa droite en rouge, Marie-George, que pour ma part je ne connaissais pas encore.

Michèle e, rouge au premier plan, Danièle à droite 

Je suis partie précipitamment de chez moi et sans vraiment vêtement de pluie !

Michèle a prévu le chapeau de pluie. Mais ... pas une goutte pour le moment ...

Au premier plan, Monique, Fatima, Marie-Hélène, et derrière, Elena 

Nous faisons une très courte pause avant de prendre la Passerelle.

Derrière Marie-Hélène, on peut voir, sur l'étang,  la Pyramide.

Passerelle rouge à Cergy 

Là, les embouts de caoutchouc manquent cruellement à ceux qui n'en possèdent pas. Le revêtement de la Passerelle nous fait redouter quelques glissades non désirées ! Le ciel de plus en plus gris et les fines gouttes de pluie qui nous arrosent délicatement m'obligent à rentrer mon appareil photo.

Michèle 

Michèle, Danièle et Monique, j'adore vos chapeaux !

Henri a quatre pattes ? 

Moi, je regrette ma casquette, très pratique, pas seulement pour protéger la tête, mais surtout pour les lunettes !

Mais comment fait Henri pour tenir ses quatres bâtons ?

Quelle est donc la petite marcheuse qui disparaît complètement derrière notre athlète ?

Danièle, Maryvonne, Béatrice, Monique 

Quelle chance, finalement que cette petite bruine de temps en temps ! Nous voici de retour avec un teint rose et frais.

Danièle, Maryvonne 

Croyez-moi, rien de tel qu'une bonne marche en plein air, même en plein mois de novembre,

pour s'offrir à bas prix un excellent nettoyage de peau !!!

à bientôt !

Et ne manquez pas de visiter les albums photos, dont un est spécialement réservé à la Marche Nordique en Val d'Oise

Lire la suite

Marche Nordique (3)

Vendredi 8 octobre 2010

Danièle, Marie-Alix, Dominique, Henri 

Aujourd'hui, les nouveaux bâtons sont arrivés !

Danièle, Marie-Alix 

Nous marchons chaque matin, du mardi au vendredi, et nous ne rencontrons pas toujours les mêmes personnes.

Danièle, Dominique, Marie-Alix  

Pour ma part, je n'avais pas encore vu Marie-Alix, ni Christiane, ni Fatima.

En promenant votre souris sur les photos, il vous sera plus facile de vous familiariser avec les prénoms !

Elena devant la Pyramide 

Pas très en forme après une mauvaise nuit, il m'est difficile de devancer les marcheurs afin de les prendre en photos.

Pourtant aujourd'hui, nous allons faire une petite balade touristique !

Ci-dessus, vous pouvez apercevoir Elena et sur l'étang, la Pyramide.

Marcheurs sur la Passerelle de l'Axe Majeur à Cergy 

Habituellement nous passons dessous, mais aujourd'hui, nous empruntons la Passerelle rouge de l'Axe Majeur.

Là, il n'est pas question de planter les bâtons.

Sur l'ancienne voie ferrée au niveau de l'Axe Majeur à Cergy 

Nous venons de gravir la côtes des Closbilles, sentier aménagé à l'emplacement d'une ancienne voie ferrée, et qui coupe l'Axe Majeur. Petite pause, pour reprendre notre souffle, et admirer le paysage.

Jardin des Droits de l'Homme et son escalier escarpé à Cergy 

De là où nous sommes, nous découvrons, d'un côté, le Jardin des Droits de l'Homme, et son allée centrale,  escalier très escarpé, dont la pente s'adoucit progressivement en descendant vers l'Oise.

Marcheuses sur un palier de l'escalier qui mène au Douze Colonnes à Cergy Saint-Cristophe 

De l'autre, nous avons la vue sur Les Douze Colonnes.

Nous poursuivons notre chemin et arrivons à Vauréal Village, où nous nous accordons

Groupe de marcheurs à Vauréal 

une petite pause  ( et petite pose ! )  au pied du Dolmen, vestige préhistorique et symbole de Vauréal.

Marie-Alix, Christiane, Sylvie, Fatima  

Nos marcheuses promènent leurs bâtons ! Car dans cette rue de Vauréal Village, nous ne plantons pas non plus !

Je précise qu'il existe des embouts spéciaux pour le bitume, et même des "tous terrains".

Il faudra que je photographie ceux de Maryvonne !

église de Vauréal Village 

A travers une clôture, je parviens à photographier l'église Notre-Dame-De-L'Assomption de Vauréal.

Eléna à gauche, Béatrice à droite, suivies de Henri et Dominique 

Descendons maintenant la Ruelle du Cimetière.

 Henri, Danièle, Dominique

Marche peut fort bien rimer avec  bon goût et élégance !

Vous remarquerez sans doute, qu'Henri a assorti ses chaussette à son tee-shirt, et Danièle, sa polaire à ses chaussures.

J'aime cette recherche d'une certaine harmonie dans les couleurs. Peut-être n'est-ce pas volontaire, mais peut-être aussi que nos marcheurs sont des esthètes !

L'esthète est une personne sensible aux caractères du beau dans l'art et la nature. Celle qui a un sens raffiné du beau. Par extension, cette personne est sensible au beau en littérature, en musique et en philosophie.Le plus souvent, ce sens est inné. S'il ne peut expliquer pourquoi, l'esthète sait où est la beauté, et sous quelle forme elle apparaît. ( Source WIKIPEDIA)

Vous pensez que je plaisante ? Pas vraiment ...

Elena au bord de l'Oise Au bord de l'Oise à Vauréal

Nous passons un petit portillon et rejoignons la berge de l'Oise, en faisant bien attention aux racines, selon les recommandations d'Elena et d'Henri.

 Au bord de l'Oise

Nous voici presque sous la Passerelle.

Danièle, suivie de Béatrice 

Elena, Béatrice et Dominique 

Au loin l'Amphithéatre et le Bassin 

Sur cette photo, on ne voit pas très bien l'Amphithéâtre que je ne manquerai pas de photographier lors d'une prochaine marche dans ce secteur.

 

Préparons-nous à une petite épreuve ...

Sylvie 

... la montée de cet escalier, que Sylvie, à l'instar d'Elena qui est partie en avant, grimpe à une vitesse fort honorable.

Moi, j'ai opté pour le gravir deux marches à la fois !

La Passerelle de l'Axe Majeur 

Nous voici de nouveau sur la Passerelle. Derrière nous, les Douze Colonnes.

Cormoran à la Base de Loisirs 

Je suis intriguée par la position de ce cormoran, qui, me dit-on, sèche ses ailes.

Après recherches, voici ce que j’ai découvert sur Wikipédia :

Contrairement à une croyance répandue, sa position avec ses ailes déployées à la sortie de l'eau ne lui sert pas à sécher ces dernières, car l'eau sort aussi vite de son plumage qu'elle y a pénétré. Cette posture lui sert à exposer son bol alimentaire au soleil et ainsi favoriser sa digestion, compensant ainsi une partie de la perte d'énergie occasionnée par son plongeon dans l'eau froide.

Prochainement, si l'occasion se présente, je prendrai d'autres photos et vous parlerai un peu plus de l'Axe Majeur.

 

Pour un peu de dépaysement, visiter la page de mon blog en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.marcheplaisir.com/blog,marche-nordique-en-vercors,384628.html

 

Randonnée Courdimanche

Dimanche 11 octobre 09    RANDO-DUO Courdimanche -Vauréal

Aujourd'hui, je tiens une petite forme ... Donc pas de longue marche de 3 h 30 pour moi ce matin, pas de grande balade autour de Maudétour avec mes amis. Mais pas question de rester enfermée pour autant !

Me voici donc, armée de mes deux bâtons de marche, en route pour une " RandoDuo " avec Richard, mon fils aîné.

Nous partons de Courdimanche, quartier de La Louvière, en direction de Courdimanche Village.

Je ferai assez peu de photos aujourd'hui, pourtant, je ne résiste pas à ce bel escalier de pierre, classé monument historique en 1947, et qui donne accès au terre-plein de l'église.

Voici l'église Saint-Martin de Courdimanche, édifiée, rapporte la légende, au culte d'Apollon.

Des sacrifices y auraient été perpétrés simultanément à Montmartre et à Montjavoult, situés à égale distance.

Nous  empruntons ensuite la rue André Parrain, qui est un PR ( petite randonnée ) en direction de Vauréal par la D38, et nous allons passer devant le Foyer Rural et l'école. Mais pas avant d'avoir salué quelqu'un et quelqu'une !

Vous avez une idée ?

Dame Oie et le Sieur Dindon !  Ce dernier avait bien du mal à prendre la vedette !

Elle oit, l'oie ! Oyez-vous ce que toute oie oit ?

Nous allons traverser l'Avenue Gandhi, à Vauréal,

et arriver place du Coeur Battant, à l'Hôtel de Ville.

Moi, ça me dirait bien un petit tour en Vél'O2 !

La Bibliothèque des Dames Gilles fête ses dix ans. De charmantes dames nous invitent à entrer.

Au-dessus de l'entrée une citation de Jean-Paul Sartre, que j'ai eu l'honneur de rencontrer alors que j'étais lycéenne.

"Un livre n'est rien qu'un petit tas de feuilles sèches ou alors une grande forme en mouvement : la lecture " Jean-Paul SARTRE

Dans le hall d'entrée de la Bibliothèque, les musiciens se préparent.

Un petit café et une crêpe nous sont offerts.

C'est une pause royale ! Je suis sûre que tous nos randonneurs auraient apprécié !

Deux bien jolies tables, remplies de bonnes choses ...

C'est très tentant, mais nous avions déjà fait notre pause Richard et moi. Alors nous nous contenterons d'une seule crêpe au miel. Un grand merci aux "Dames Gilles " qui les ont confectionnées.

Et bravo pour ce charmant décor.

Je vous emmène faire un petit tour dans la bibliothèque. Nous sommes au rez-de-chaussée, et c'est ici le secteur Adulte.

 A l'étage, c'est le secteur Jeunesse.

Et voici la salle des tout-petits.

Bon à savoir : la bibliothèque de Vauréal fait partie du réseau informatisé des bibliothèques de l’agglomération de Cergy-Pontoise. La carte de lecteur est commune à toutes les bibliothèques du réseau. Il est donc possible de rendre les ouvrages empruntés dans n’importe laquelle d’entre elles.


Dans un tout autre style que les églises du Vexin que j'ai l'habitude de photographier, voici l'église Sainte-Claire, de Vauréal, qui se repère facilement par un clocher qui veille sur la ville nouvelle. Il est visible sur le boulevard de l'Oise et depuis les hauteurs de l'Hautil en venant de Courdimanche et de Boisemont. 

L'édifice a été élevé en moins d'un an, en 1994-95. Sainte Claire est l'oeuvre de l'architecte Jean Cosse, artiste belge auteur de nombreux autres lieux religieux. Une statue de Sainte Claire à l'entrée, la croix de Saint François d'Assise dans le choeur sont l'oeuvre d'un autre artiste belge, Max van der Linden.

Le narthex, ( entrée de l'église ou espace intermédiaire avant d'accéder à la nef ) est ouvert sur la ville par de nombreuses baies vitrées. Il donne accès à l'oratoire, aux locaux paroissiaux, et à l'église. Celle-ci est vaste, lumineuse, et permet d'accueillir, paraît-il, les quelques cinq à six cents personnes qui se rassemblent le dimanche. La lumière arrive par un large oculus ( ouverture ronde ) qui domine la tribune, et par des ouvertures pratiquées dans la toiture, qui éclairent de façon indirecte le choeur.


Lorsque je repasserai par Vauréal, il me faudra aller voir cet édifice sous un autre angle, et surtout aller à la recherche des quatre lavoirs que compte cette ville.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite