course à l'envers

Randonnée Delincourt dimanche 28 novembre 2010

RANDO DELINCOURT Dimanche 24 janvier 2010

Nous sommes le 28 novembre 2010, et notre randonnée d’aujourd’hui se fera à partir de Delincourt, très joli village de l'Oise, en Picardie. Il est situé dans le Vexin Français, entre Chaumont-en-Vexin ( chef-lieu de canton ) Reilly ( village médiéval ), Lattainville et Chambors.

C'est la troisième fois que je vous emmène avec moi, de ce côté-là. Aussi, mon « reportage » sera un peu plus succint, et c’est la raison pour laquelle, je vous conseille d’aller visiter ou revisiter ces deux liens :

http://www.marcheplaisir.com/blog,randonnee-delincourt-jeudi-1er-octobre-09,173571.html

http://www.marcheplaisir.com/blog.html?tag=Delincourt

Il ne fait pas très chaud ce matin : -1° mais le temps est sec, le ciel dégagé et un soleil timide tente de poindre.

Le RV au départ d'Osny 

Paula, que je n’ai pas vue depuis longtemps, a l’air très en forme !

Nous nous regroupons dans les voitures et prenons la route. Nous empruntons la D915, jusqu'à la sortie Delincourt qui est à 26 km d'Osny.

Lavoir à Delincourt (60) 

Arrivés à Delincourt, nous nous garons, comme d’habitude, sur le petit parking, devant le Lavoir et à côté de l'église.

Delincourt (60) 

Nous partons sur la droite, laissant derrière nous l'église.

Montée des Groux, au calvaire, à Delincourt 

Quelques centaines de mètres plus loin, au calvaire, nous prenons à droite la Montée des Groux.

Montée des Groux, Delincourt (60) 

J'ai déjà trop chaud, mais je décide de ne pas m'arrêter dans cette côte, que je trouve bien longue aujourd'hui !

Mes compagnons s'éloignent déjà, un peu trop vite à mon goût !

Calvaire vers Delincourt (60) 

Nous passons devant un autre calvaire, puis nous sommes en pleine nature.

Maryse, Catherine, Annick 

Il fait un temps splendide, et nous nous félicitons d'avoir eu, une fois de plus, le courage de nous lever un dimanche.

 Randonneurs dans l'Oise

 En effet, ce n'est pas toujours facile de quitter le lit bien chaud pour aller affronter ce froid.

Catherine, Maryse, Annick 

Mais retrouver les copines et papoter, s'aérer pendant trois heures au moins, compense largement l'effort fourni !

Catherine, Maryse Pas vrai les filles ?

Catherine, Maryse, Annick 

Nous sommes un peu à la traîne ... Alors il va falloir hâter un peu le pas.

Ghislaine et Laura 

Ghislaine et sa fille Laura, nous ont déjà bien distancées.

Richard, Antoine, Jean 

Quant aux garçons, les voici emballés dans la descente !

Richard, Antoine 

Nous entendons de nombreux coups de feu. Bruno, n'étant pas des nôtres aujourd'hui, est probablement à la chasse.

 oiseaux apeurés

Nous comptons sur lui pour nous donner le nom précis de ces oiseaux affolés par les détonations.

oiseaux apeurés

 Nous traversons Chambors, petite commune d'un peu plus de 300 habitants.

Escalier à mains à Chambors (60) 

Vous verrez mieux cet escalier à mains, en vous reportant à l'un de mes précédents "reportages".

Lavoir à Chambors 

C'est sur la D166, que nous pouvons admirer au passage ce joli lavoir.

 Au-dessus du Réveillon

Nous passons au-dessus du Réveillon, petit ruisseau qui prend sa source à Boubiers.

à la sortie de Chambors ( 60) 

Nous quittons Chambors et la D166. Nous voici maintenant sur le PR.

Catherine, Micheline, Annick 

Il fait toujours très beau, mais la pause sera de courte durée, car très vite nous nous refroidissons.

Jean 

"Allez, on y va ! " s'exclame Richard notre guide, un peu agacé par sa mère qui bavarde et ne l'entend pas.

Annick, Antoine 

Il est vrai que ma langue est bien plus agile que mes jambes !

Annick, Antoine 

Mais en côte, je me tais, et je pousse sur mes bâtons !

Ghislaine, Laura, Annick 

Ouf ! Encore une de gravie ! J'ai un petit faible pour les descentes ...

Richard, Ghislaine, Laura 

Certains de nos randonneurs sont plein d'imagination ...

Paula et Antoine 

... Ils viennent de mettre au point un nouveau style de marche :

Paula et Antoine 

Après la Marche Nordique, voici Marche Comique !

Château de Lattainville 

Mais l'énergie dépensée est telle qu'on ne peut pas pratiquer longtemps !

Nous arrivons à Lattainville et passons devant le "château" que je trouve un peu moins joli lorsqu'il est dénudé de la vigne vierge qui habituellement le recouvre.

Je vous invite, si vous ne l'avez déjà fait, à cliquer sur ce lien si vous voulez en savoir plus à propos dudit "Château" :

http://www.marcheplaisir.com/blog,randonnee-delincourt-jeudi-1er-octobre-09,173571.html

Calvaire à Lattainville 

Micheline, Maryse, Catherine 

C'est un peu tranquille cette descente ! Catherine décide d'améliorer sa dépense énergétique ... 

Maryse, Catherine 

avec quelques mètres de Marche Comique.

Paula, Antoine, Jean , Côte du Château à Lattainville 

En bas de la Côte du Château, j'aime faire admirer cet arbre.

Un bel arbre à Lattainville 

J'ai toujours plaisir à le photographier, car il est pour moi un symbole de combativité.

 Paula, Antoine, Micheline devant l'église de Lattainville

Nous sommes à Lattainville et passons devant l'église. Puis nous tournons à gauche dans la rue de Delincourt.

Rue de Delincourt à Lattainville (60) une rose gelée 

Là, je suis surprise et touchée par cette rose toute gelée. Non, elle n'est pas en plastique !   

Richard 

Bientôt nous quittons Lattainville.

Maryse, Catherine, Micheline, Jean 

Il nous reste encore environ une heure de marche pour rejoindre Delincourt.

Maryse, Catherine, Micheline 

L'heure est venue pour Maryse de nous livrer ses recettes de cuisine. Je m'éloigne, car j'ai déjà beaucoup trop faim !

Jean au premier plan vers Lattainville 

Catherine nous signale la présence d'un héron ... mais aucun d'entre nous ne l'a vu !

Jean, Serge, Antoine 

De quoi peuvent bien parler les garçons ?

Paula, Richard, Catherine, Jean, antoine, Maryse et derrière, Serge 

Nous aurions pu couper et arriver bien plutôt...

...mais nous rajoutons une petite boucle, juste pour le "fun" et parce que Maryse en veut pour son argent !

Delincourt 

A Delincourt, il faudra revenir aux beaux jours pour les bouquets de fleurs en libre service...

Catherine, Paula à Delincourt ( 60 ) 

Ne soyez pas nostalgiques les filles, le printemps et l'été reviendront !

Nous sommes déjà presque à la fin de l'automne.

Richard, Ghislaine, jean 

Je me souvenais fort bien de l' "épingle" dans cette montée ...

Les tricheurs coupent ! 

... mais certains ont préféré la couper...

Sente d'Egremont à Delincourt 

Nous avons beaucoup de plaisir à emprunter la jolie Sente D'Egremont,

Catherine

... même si cela glisse un peu aujourd'hui.

Paula, Laura, Serge Maryse, Antoine

Notre jeune Laura est contaminée ...

Laura en marche arrière

... non pas par la Marche Comique, mais ...

Serge et Laura marchent à l'envers 

...elle a enclenché la marche arrière, et initiée par Serge, elle tente la course à l'envers ou rétro-running.

Serge, Maryse à Delincourt ( 60 ) 

Dans la rue Moucheuse, le regard de Maryse est attiré par ce porche original.

Porche à Delincourt ( 60 ) 

Un peu plus loin, ce beau pigeonnier et en face ...

Pigeonnier à Delincourt ( 60 ) 

... bien caché derrière un grand mur ...

Escalier de pierres à Delincourt (60) 

...ce vieil escalier de pierres.

Mairie de Delincourt (60)  

A Delincourt, devant la Mairie, nous nous arrêtons, intigués et amusés par une bien curieuse exposition.

  Annick, Catherine devant la Mairie de Delincourt

 Tout est réalisé en bouteilles de plastique, peintes ou non. Les palmiers, les fleurs...

Drôle de tortue 

La tortue, le hamac et le parasol ...

Catherine 

... qui laissent Catherine rêveuse,

Laura 

... la banquise et les pingouins qui inspirent Laura.

Laura 

... et pas seulement Laura !

Catherine, Annick, Laura 

Chez Catherine et moi, on sent qu'il y a du métier, vous ne trouvez pas ? !

Serge, Catherine, Laura 

Nous avons bien ri et cette randonnée se termine dans la bonne humeur.

Le dernier poulet rôti ! 

De retour à Osny, le marché est presque terminé ...

Osny, à la fin du marché 

... Serge ramène, comme un trophée, le dernier poulet rôti !

Hummmm ! Je sens que je vais me régaler, car j'ai une faim de loup !

à bientôt amis marcheurs et amis lecteurs !

 

Grâce au charmant commentaire de Gloux

L’inspiration me vient tout à coup

Ce billet aura donc une suite …

 

Point de longs pieds, point de long bec,

Point de long cou, point de héron

Mais un long piquet, emmanché ou non

 

Ma commère Catherine, le vit bien cependant

Et nous le désigna d’un geste assurément

Et si les apparences sont bien souvent trompeuses

Notre imagination est vraiment fabuleuse

 

Quoi qu’il en soit de cette erreur

Tentons de tirer une morale

Il faut constater sans aigreur

Qu’un jour, notre vue, c’est fatal

Baisse et nous trompe peu à peu

Rappelons-nous que l’essentiel

Est invisible pour les yeux

Qu’une fleur qu’on croit artificielle

Se bat sans doute avec ardeur

On ne voit bien qu’avec le cœur

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site