Blessée

Blessée … Blessure …

« Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi ! » un livre fort intéressant de Michel Odoul, qu'il va me falloir consulter une fois de plus.

 

J’aimerais bien savoir pourquoi,

Lorsque je fais ce qui me plaît

Je me blesse toujours

 

J’aimais danser,

Le SJSR est venu tout gâcher.

J’aimais marcher,

Une vilaine entorse à la cheville

Est venue m’en empêcher.

Maintenant c’est du piano

Dont je devrais me priver ?

 

Je ne randonne plus vraiment depuis quelques temps. Les sorties étaient un peu longues pour mon état de santé. J’entretiens ma forme en faisant de temps en temps des petites marches solitaires qui me font le plus grand bien.

Cependant je fais toujours partie du Bureau de mon Association de randonnée.

Samedi 17 janvier, alors que je me rendais, à pied, à notre Assemblée Générale, j’ai pris un risque que je n’ai pas bien mesuré. D’ordinaire, lorsque j’emprunte ce trajet, je descends un petit talus. Mais je suis alors bien chaussée ! Or, ce 17 janvier, ce ne sont pas mes chaussures de randonnée que je portais hélas et la terre était mouillée…

J’ai glissé et je suis tombée sur les fesses puis le dos, et bien sûr j’ai eu le réflexe de me retenir avec la main gauche qui était libre. Je me suis relevée, endolorie. Je sentais bien que mon poignet avait dû souffrir de ma chute.

Je me suis rendue là où avait lieu notre réunion, et j’ai passé ma main sous l’eau froide longuement, pensant que la douleur se calmerait. Mais ce ne fut pas le cas et ma main commençait à enfler légèrement.

J’ai donc dû quitter la salle pour me rendre d’abord chez  mon voisin pharmacien qui m’a de suite soulagée un peu en  immobilisant ma main avec une attelle. Néanmoins il m’a conseillé d’aller au plus vite passer une radio.

Je me suis donc rendue aux Urgences où je suis restée … trois heures !

J’ai beaucoup souffert pour la radio. Main à plat, on m’a positionné de force le poignet en extension latérale vers l’extérieur ! J’ai bien cru que  j’allais m’évanouir tant la douleur était forte. J’ai eu encore plus mal par la suite et ma main a gonflé davantage.

Après une très longue attente, on m’a appris que la radio ne montrait pas de fracture du poignet.  Ouf !

Mais que j’avais probablement plusieurs fissures dans les os de la main invisibles à la radio. :-(

Pour l'instant, je dois porter une attelle pendant quinze jours, pour commencer ...

Puis il faudra que je passe un scanner pour voir si les petits os de la main sont fissurés.

Et bien sûr quelques jours d'anti-douleurs et le bras en écharpe pour éviter de trop enfler.

 

 Je suis trop triste ... J'espère que je pourrai vite reprendre le piano.

Les deux attelles

Mais ne cédons pas à la morosité !

Même blessée, je peux marcher,

Moins vite, moins loin ...

Il est des endroits où je suis bien décidée

De me rendre, même s'il me faut ramper !

Merci Annie, merci Claire, merci Catherine, merci Maria...

J'aime marcher seule, mais j'aime bien marcher avec vous aussi

Et surtout vous compter parmi mes amies.

 

 

 

blessure os de la main fissurés attelle poignet

Commentaires (1)

1. Annyvonne B 31/01/2015

Je comprends tous les sens de cette blessure et t'envoie mes pensées les plus encourageantes. Tu me donnes de tes nouvelles vite ok ?
Bisous très forts

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau